Warmaster, GW, tous droits réservés

 

 

     
La Fin des Temps
 
Contact

warmaster_fr, le forum de la communauté francophone

 
KAZAD LOK APRES LE PASSAGE DES FRERES DE L'APOCALYPSE
Le monde était à feu et à sang !
Ulthuan avait sombré. L'Empire était exsangue, Altdorf était en ruines et nul ne savait où se trouvait l'Empereur et s'il était même encore en vie. La Lustrie était menacée d'une destruction imminente. Les forteresses Naines tombaient les unes après les autres...



La région de Kazad Lok n'avait pas été épargnée. La cité impériale de Wielstadt avait été conquise par Miasm' et Pustul', les Frères de l'Apocalypse envoyés par Vytor le Corrompu. Le représentant personnel d'Archaon trônait désormais dans l'ancien palais du baron Von Esslingen. Chaque jour de nouvelles armées venaient renforcer ses forces et tout le monde craignait le jour où il reprendrait le chemin de la guerre.

Des cités humaines de la région, seule Belport résistait encore. La fière forteresse Bretonnienne avait vu sa population et, surtout, sa garnison renforcées par les survivants de Wielstadt et des villages des alentours.
Car si les hordes du Chaos restaient stationnées dans les ruines de la cité impériale, les terres de Kazad Lok étaient parcourues par les armées du Clan Rilk. Depuis que le Conseil des Treize s'était soumis à Archaon, les hommes-rats faisaient les basses oeuvres des serviteurs du Chaos. Ils détruisaient et pillaient tous les bourgs et les hameaux de la région. Ainsi Bel Port semblait bien être la seule destination possible pour tous ceux qui voulaient préserver leur vie.

Car les autres ennemis de Vytor le Corrompu étaient hors d'atteinte voire parfois plus terrifiants encore que le Chaos lui-même. La Forteresse Naine de Kazad Lok était toujours fermée même si le jeune roi Tanagor commençait à perdre patience face aux voeux isolationnistes de ses conseillers les plus conservateurs.
Des rumeurs disaient que la Forteresse Etoilée, l'ancienne place-forte des Hauts-Elfes dans la Baie des Crocs, était de nouveau entre les mains des fils d'Ulthuan. Dans les plaines au sud des Montagnes de la Roche Noire, Morglock le Sauvage était fou de rage de voir les serviteurs des Dieux Sombres lui voler sa guerre et ses hordes de peaux-vertes harcelaient les armées du Chaos en marche pour Wielstadt. A l'Est, dans les Bois Sanglants, le Comte von Heitse rassemblait également ses forces, appelant à lui les morts de la région. Le Donjon Heitse se dressait ainsi contre la volonté des Puissances de la Ruine et attendait l'heure du renouveau de Nagash.

Kazad Lok retenait son souffle en attendant le prochain coup du Chaos. Mais dans cette obscurité de fin du monde, une lueur d'espoir était encore allumée. Et elle était de la couleur du jade...