Warmaster, GW, tous droits réservés

 

 

     
La Fin des Temps
 
Contact

warmaster_fr, le forum de la communauté francophone

 
EPILOGUE DE LA FIN DES TEMPS
Le temps passa et les Royaumes Mortels émergèrent. La grande lutte entre l'Ordre et le Chaos avait repris sous une autre forme. Mais la puissance du Bâton de Jade était toujours à l’œuvre dans l'ombre.
Deux éclairs frappèrent un plateau montagneux dans le Royaume de la Vie, Ghyran. Deux silhouettes apparurent face à face. Deux combattants vêtus de lourdes armures de combat, l'épée à la main.
Sébastien secoua la tête pour s'éclaircir les idées puis il vit qui se dressait à quelques mètres de là.
Vytor grogna et serra les dents lorsqu'il reconnut l'homme face à lui.
Mais aucun des deux ne put esquisser le moindre geste. Leur destin était resté suspendu pendant des millénaires et le temps de leur affrontement final n'était pas encore venu.
Sébastien ressentit une chaleur réconfortante envelopper son âme. Les divinités de l'Ordre l'assuraient de leur soutien. Kazad Lok avait été détruite mais elle n'avait pas complètement disparu. A lui de parcourir les Royaumes Mortels à la recherche de son souvenir et d'un moyen permettant sa restauration.
Vytor fut soudain remplit de rage et de haine alors que les Puissances de la Ruine le reconnaissaient comme l'un de leurs plus grands champions. Kazad Lok survivait encore dans les Royaumes Mortels, il devait terminer sa tâche jusqu'à la destruction complète de ses ennemis.
Des portails s'ouvrirent à côté du Duc Sébastien de la Fouche et du Champion du Chaos Vytor le Corrompu. Les deux hommes s'affrontèrent du regard une dernière fois puis chacun emprunta une porte différente.
Le plateau montagneux fut de nouveau vide, le vent balayait des arbustes peinant à survivre à cette altitude. Soudain une explosion retentit et le corps fumant d'un immense brute Orque tomba au sol. Alors que Morglock se redressait péniblement, il entendit le rire de Gorkamorka qui l'incitait à réunir la plus grande Waaagh! de tous les temps...

La lutte pour Kazad Lok pouvait désormais recommencer...