Warmaster, GW, tous droits réservés

 

 

     
La Fin des Temps
 
Contact

warmaster_fr, le forum de la communauté francophone

 
D'ACIER ET DE MALEPIERRE

La région de Kazad Lok était à feu et à sang depuis l'assaut mené par les Frères de l'Apocalypse contre Wielstadt et Belport.
Depuis les ruines de la cité impériale tombée entre ses mains, Vytor le Corrompu faisait régner la terreur et la désolation. Mais tout espoir n'était pas perdu car dans leurs derniers bastions, les Hommes et les Nains résistaient encore et toujours.

Lors de l'invasion des Frères de l'Apocalypse, le Bâton de Jade, un puissant artefact de Lustrie, avait été perdu dans les sous-sols des Montagnes de la Roche Noire. Depuis lors Vytor le Corrompu avait ordonné aux Skavens du clan Rilk de le trouver et de s'en emparer. Les Hommes-Rats découvrirent que l'artefact était détenu par la Forteresse de Kazad Lok mais leur tentative pour le voler fut déjouée par la garde vigilante des Nains. Cet événement contribua à convaincre le jeune roi Tanagor que l'isolation de sa forteresse n'était pas une solution. Il décida d'en rouvrir les portes et d'envoyer le Bâton de Jade à Belport pour qu'il contribue à sa défense.

Hélas cette décision avait été anticipée et toutes les routes quittant les montagnes étaient surveillées par le Chaos. L'escorte du Bâton de Jade tomba dans une embuscade et l'artefact tomba entre les mains des serviteurs de Vytor le Corrompu. Malgré les tentatives des Hommes pour le récupérer, le Bâton de Jade fut finalement envoyé à Wielstadt...

Dans les Marais de la Désolation, les forces impériales tentent de retenir les forces du Chaos

Ainsi la Forteresse de Kazad Lok était assiégée par ses ennemis. Vytor le Corrompu avait en effet ordonné que ce bastion de résistance soit détruit. Cependant le roi Tanagor n'était pas Nain à rester terré à l'abri, il porta le combat loin de Kazad Lok, ses armées défiant celles de son ennemi.
Mais malgré la vaillance des Nains, ils ne purent enrayer la progression des hordes du Chaos qui se rapprochaient chaque jour de la forteresse.
Finalement ce furent les pires ennemis de Kazad Lok qui se présentèrent à ses portes. Les Skavens du clan Rilk avaient rassemblé leurs plus puissantes armes pour lancer l'assaut final. Mais la vaillance des Nains était légendaire et le combat des guerriers de Kazad Lok contre les Roues Infernales Skavens sur le Pont de l'Abîme devait rester gravé dans les mémoires.
Ce fut finalement par la ruse que la forteresse tomba. Alors que les Nains défendaient leurs portes principales, les hommes-rats découvrirent plusieurs routes secrètes menant au coeur du royaume de leurs ennemis. Les Nains furent submergés. Le roi Tanagor et le général Boltror Croc d'Ours se sacrifièrent pour permettre aux survivants de fuir la forteresse avant que celle-ci ne tombe définitivement entre les griffes du clan Rilk...




Les Montagnes de la Roche Noire n'étaient pas le seul endroit où le Chaos faisait régner la terreur. Toute la région était le théâtre de raids des serviteurs de Vytor le Corrompu et des hommes-rats du clan Rilk.
Mais à Belport, le duc de la Fouche vivait chacune de ces attaques comme un affront personnel et il avait ordonné que les armées Bretonniennes et celles de ses alliés s'opposent par tous les moyens à la ruine de Kazad Lok.
De nombreuses batailles eurent lieu un peu partout dans la région. Bretonniens, mercenaires Arabiens et même Morts-Vivants au service du comte vampire von Heiltse affrontèrent les Skavens, les démons et les serviteurs du Chaos. De grandes victoires furent remportées mais les défaites furent plus nombreuses.
Au final, malgré la volonté farouche du duc de Belport, la région fut complètement mise à sac et devint le royaume des enfants du Chaos. Désomais seules les troupes les mieux armées pouvaient espérer la traverser...



Alors que Vytor le Corrompu tentait de saper les dernières forces des Hommes et des Nains, il oubliait que d'autres s'opposaient à la volonté du Chaos. Le seigneur de guerre Morglock le Sauvage était plongé dans l'incertitude. Même lui comprenait que la Fin des Temps était proche et que les orques et les gobelins avaient peut-être intérêt à choisir un camp. Le Chaos lui avait volé sa victoire sur Kazad Lok mais il avait du mal à se résoudre à rejoindre les forces des Hommes et des Nains qu'il avait combattus tant de fois. Sur les conseils de son âme damnée, le chaman gobelin Danse avec les Squigs, il décida de tester la résistance de Belport et de ses alliés dans une série de raids.
Il réussit d'abord à piller une cavarane commerciale arabienne bien défendue avant d'être mis en échec dans un village des Marais de la Désolation par les morts-vivants du comte vampire von Heiltse et d'être
à nouveau vaincu par un ost de chevaliers Bretonniens.
Belport avait presque réussi à le convaincre qu'il était un allié digne de lui mais Morglock le Sauvage décida d'un dernier test. Il consentit à combattre auprès d'Arabiens cherchant à récupérer le Bâton de Jade avant qu'il n'atteigne définitivement Wielstadt. Au terme d'une terrible bataille, les peaux-vertes et les mercenaires furent cependant vaincus ce qui scella le choix du seigneur de guerre orque noir.
Personne n'était digne de la férocité des orques, Morglock le Sauvage mènerait sa Waaagh! et il affronterait seul la Fin des Temps !



Le destin de Kazad Lok se jouait également en Lustrie. Le lointain continent était au bord de la destruction totale et alors que les Hommes-Lézards commençaient à l'évacuer,
Mazdamundi ordonna au Prêtre-Mage Azka de mener un mystérieux rituel magique. Le vieux Slann avait en effet lu des prophéties étranges sur le Bâton de Jade et sur le destin possible de la région de Kazad Lok...
Pour mener à bien son rituel, Azka envoya ses cohortes à l'assaut de la Cité Sans Nom où des morts-vivants avaient édifié deux de leurs antique pyramides à degrés sur les dernières sources d'énergie magique du réseau géomantique des Anciens.
Les Hommes-Lézards surprirent les morts-vivants en traversant la rivière Eronoque et s'emparèrent rapidement d'une première pyramide. La deuxième était cependant défendue par Huascar Capac, le Roi de la Cité Sans Nom lui-même, et il fallut toute la rage d'une cohorte de Kroxigors pour en venir à bout.
Ainsi Azka put finaliser son rituel et une vague de magie déferla sur la Région de Kazad Lok lorsque les pyramides, les bassins de frai et les cohortes de guerriers de la cité d'Azka se matérialisèrent dans les Marais de la Désolation !
Vytor le Corrompu devait désormais compter sur un nouveau bastion défiant sa volonté...



La région de Kazad Lok était en ruine.
La Bâton de Jade était entre les mains de Vytor le Corrompu.
Les Skavens du clan Rilk pillaient les ruines de la Forteresse Naine de Kazad Lok.
Les espoirs d'alliance avec Morglock le Sauvage avaient fait long feu.
Mais dans cette période de désespoir, les Hommes et leurs alliés pouvaient encore compter sur de puissants bastions pour assurer leur survie et, peut-être, mener une ultime contre-offensive...

Codex Lugdunum 2018
Campagne pour 11 joueurs

Rapport de bataille complet sur la Tribune du Maître de Guerre