VALORIS
CHAPITRE 1

L'OEIL ET LA TOUR



PREMIER GESTE

Le grand aigle glatit en laissant derrière lui les Plaines Cendreuses. Il survolait désormais des terres où la verdure recommençait à prendre ses droits et qui convenaient mieux à ses instincts. Sur son dos, l'elfe Nyënas restait tendue, elle avait des nouvelles vitales à apporter à Nelorion et tant qu'elle n'aurait pas mis pied à terre dans la cour de la forteresse, elle ne serait pas tranquille.

Un peu plus d'une heure passa alors que l'éclaireuse et sa monture continuaient à filer aussi vite que le vent. Bientôt les hautes tours de Nelorion se dressèrent à l'horizon. Grâce à sa vue perçante, Nyënas pouvait distinguer les bannières bleues et or du bastion elfique. Sa mission arrivait bientôt à son terme.
Des cors sonnèrent sur les hautes murailles de Nelorion lorsque le grand aigle se posa dans la cour centrale, à peine Nyënas avait-elle sauté à terre qu'une haute silhouette émergea de l'une des entrées du donjon principal. Le Procurateur Syl'nas était impatient de connaître les nouvelles du sud.

Nyënas posa un genou au sol devant le gouverneur de la forteresse.

- Monseigneur, dit-elle, les orques se rassemblent à nouveau dans les Plaines Cendreuses.

Syl'nas lui fit signe de se relever.

- Dis m'en plus. A quoi devons-nous nous attendre ?

- J'ai pu compter de nombreuses légions ! Des guerriers, des archers, des chevaucheurs de loup et des trolls ! Un géant des plaines marchait avec eux. Leurs bannières arboraient un oeil noir sur fond rouge.

Le Procurateur hocha la tête.

- Ainsi les orques ont-ils désigné un nouveau seigneur de guerre et il revient encore une fois à Nelorion d'intervenir, dit-il en se tournant vers les officiers qui se tenaient non loin de lui. Que tous se préparent. Lorsque les feux d'alarme s'enflammeront au sud alors nous marcherons contre l'ennemi !


LES FEUX D'ALARME D'IRASTRY
Une armée Elfe envoyée pour renforcer la garnison d'Irastry découvre que les feux d'alarme destinés à prévenir la forteresse de Nelorion en cas de danger sont prêts de tomber entre les mains des Orques.